Valérie Condoluci

Soprano

Après une Maîtrise en littérature anglaise, la soprano franco-italienne obtient deux médailles d’or en chant et en musique de chambre aux Conservatoires d’Arras et de Paris. Elle intègre l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris et remporte le prestigieux Prix Carpeaux. Elle se distingue dans plusieurs concours : Voix d’or, Prix de la Ville de Paris, Prix de la Mélodie au Concours International  de Marmande.

A l’Opéra National de Paris, elle crée le rôle de Faina Ranevskaia lors de la Première Mondiale d’AKHMATOVA, opéra composé par Bruno Mantovani pour Janina Baechle. Elle chante Nanetta aux côtés de Bryn Terfel dans FALSTAFF à l’Opéra de Monte Carlo et Sophie avec Rolando Villazon dans WERTHER à l’Opéra de Nice. A Nice toujours, elle est aussi Mary dans JOSEPH MERRICK, DIT ELEPHANT MAN, l’opéra de Laurent Petitgirard encensé par la critique (en DVD chez Naxos).

Parmi les rôles les plus marquants de la carrière de Valérie, il faut citer : PAMINA, Die Zauberflöte (Glyndebourne, Opéra de Metz) – NANETTA, Falstaff (Opéra de Monte Carlo, Opera North, Opéra de Massy) – LEILA, Les Pêcheurs de Perles (Festival de Saint Pétersbourg) – MICAELA, Carmen (Festival d’Antibes) – GILDA, Rigoletto (Opéra d’Oslo), JULIETTE, Roméo et Juliette – BLANCHE DE LA FORCE, Le Dialogue de Carmélites – MARZELLINA, Fidelio (Opéra de Limoges) – ADINA, Elisir d’Amor (Festival de Sédières) – GRETEL, Hänsel et Gretel (Opéra d’Angers) – ANDROMEDE, Persée et Andromède (Teatro Massimo, Palermo) – HELENA, A Midsummer night’s dream de Britten (Opéra de Metz)

Valérie est aussi reconnue en tant qu’interprète dévouée à la mélodie française et au Lied. Elle chante avec Laurent Naouri un Hommage à Daniel-Lesur à l’Opéra Garnier. Elle se produit à l’Opéra de Paris avec l’actrice Françoise Fabian dans un récital Prokovief en commémoration de l’œuvre poétique d’Anna Akhmatova. Elle est aussi invitée à la Tonhalle de Zürich pour un concert Berlioz et interprète en tournée en France Bachianas Brasileiras n°5 de Villa-Lobos. Elle donne plusieurs récitals avec l’Orchestre Philharmonique de Nice sous la direction de Philippe Auguin : Knaben Wunderhorn, des mélodies de Stravinsky et Ravel. Avec Jacques Mercier et l’ONL, elle chante A Midsummer Night’s Dream de Mendelssohn et interprète Les Illuminations de Britten à l’Arsenal de Metz ainsi qu’à Paris. Elle se spécialise également dans le répertoire de mélodies françaises aux côtés de François Leroux. Ensemble, ils viennent d’enregistrer L’Intégrale des mélodies de Dutilleux (Passavant Studio) récompensé en 2016 par un Orphée d’or.

En mars 2014, Valérie a eu l’immense privilège d’être invitée à l’Opéra Royal du Château de Versailles pour interpréter des mélodies chinoises lors du concert de gala donné en l’honneur du président de la république François Hollande et du président de la république populaire de Chine Xi Jinping.

Valérie se consacre avec passion à l’oratorio et se produit en concert avec l’Orchestre Philharmonique de Luxembourg, Potsdam Kammerakademie, Concert Lorrain, Orchestre de l’Opéra National de Paris, Orchestre National de Lorraine, Budapest Festival Orchestra, Orchester Jakobsplatz München, Orchestre Philharmoniqe de Kiev, Orchestre Philharmonique de Nice… Elle chante sous la direction de John Nelson, James Conlon, Jan Latham-Koenig, Emmanuel Krivine, Philippe Auguin, Jacques Mercier, Laurent Petitgirard, Ivan Fischer, Marc Soustrot…On a pu l’entendre dans Le Martyre de Saint Sébastien, Exultate, Jubilate, Requiem de Fauré, Cantata 51, The Messiah, Ein Deutsches Requiem, Gloria de Poulenc,  Nelson Messe, Beethoven 9th, Gloria de Poulenc, Requiem de Mozart, Requiem de Gouvy, Messe de Chimay, Stabat Mater de Pergolese, les Passions et le Magnificat de Bach, Les Enfants à Bethléem, L’Enfance du Christ, Cantate de Jean-Louis Agobet, Le Lac de Patrick Burgan, Symphonie N°4 de Mahler, La Création…

Elle chante et enregistre (chez NEOS) Kabbalat Shabbat et Lift up your Heads de Paul Ben-Haim dirigé par Daniel Grossmann à Münich et Bayreuth.

Ses projets incluent : Shéhérazade de Ravel et Requiem de Fauré à Paris, L’Enfance du Christ de Berlioz à Varsovie et Malmö, Requiem de Fauré avec l’Orchestre Philharmonique de Nice et Les Noces de Fgaro à Nice…