James Conlon

Chef d'orchestre

Chef d’orchestre américain James Conlon est internationalement reconnu comme l’un des plus grands chefs actuels. Au cours de sa carrière, il a été mené à diriger dans pratiquement toutes les capitales musicales d’Europe et des États-Unis. Il est actuellement directeur musical du Los Angeles Opera, le Festival de Ravinia (résidence d’été de l’Orchestre symphonique de Chicago) et du Cincinnati May Festival, le plus ancien festival de musique chorale d’Amérique.

Il a servi comme chef permanent de la l’Opéra national de Paris (1995-2004), Generalmusikdirektor de la ville de Cologne, en Allemagne (1989-2002), et directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam (1983-1991).

Sa collaboration de près de trente ans avec Radio France remonte à ses débuts avec l’Orchestre National en 1983. Au cours de la décennie suivante, il a dirigé et enregistré souvent à la fois avec l’orchestre et les Choeurs de Radio France.

Depuis la fin de son mandat de neuf ans à l’Opéra national de Paris, il a établi une présence à la fois symphonique et operatique dans deux nouveaux postes. Comme directeur musical du Festival de Ravinia, il a présidé plus de six saisons d’été avec l’Orchestre symphonique de Chicago. Le cycle complet Mahler, effectuée dans l’ordre, pendant son mandat, vient à son terme en cette année du centenaire de Mahler avec une performance de Das Klagende Lied, effectuée une seule fois auparavant dans l’histoire de l’orchestre. Faits saillants durant son mandat : des cycles Mozart et Chostakovitch, ainsi que la présentation régulière d’œuvres de compositeurs supprimées à l’époque nazie.

Durant son mandat, le Los Angeles Opera, où il a commencé à établir une tradition Wagnérienne, est devenu un centre d’intérêt pour les drames musicaux de Wagner aux États-Unis. Sept œuvres ont été produites en cinq ans, dont la production première du Ring à Los Angeles. Durant un mois (juin 2010), toute la ville devient un « Ring Festival », avec la collaboration de 125 institutions culturelles, accompagnant les représentations des cycles du Ring. La série des œuvres de Wagner se poursuivra bien au-delà du bicentenaire Wagner en 2013.

Ce printemps actuelle marque aussi le début d’un hommage de trois ans de M. Conlon à Benjamin Britten, hommage devant culminer en 2013, à l’occasion du centenaire de ce compositeur. Une revue des oeuvres orchestrales et des œuvres chorales sacrées, cinq opéras, des concertos et les cycles de chansons figureront en bonne place dans ses programmes dans les trois prochaines saisons.

Il est récipiendaire de nombreux prix et distinctions. Il est Commandeur des Arts et Lettres et a reçu la Légion d’Honneur par le président Jacques Chirac.