Jean-Philippe Lafont

Récitant

Considéré comme l’un des interprètes majeurs du grand répertoire de baryton – Nabucco, Macbeth, Rigoletto, Iago d’Otello, Falstaff (Verdi), Guillaume Tell (Rossini), Leporello de Don Giovanni (Mozart), Scarpia (Tosca), Jack Rance (La Fanciulla del West) ou encore Gianni Schicchi (Puccini), Barnaba dans La Gioconda de Ponchielli), Golaud dans Pelléas et Mélisande (Debussy), Méphistophélès dans La Damnation de Faust de Berlioz, Sancho du Don Quichotte de Massenet, les Quatre Diables des Contes d’Hoffmann (Offenbach), Hamilcar dans le rare Salammbô de Reyer etc. – Jean-Philippe Lafont s’impose également depuis sa participation dans Lohengrin au Festival de Bayreuth dans les rôles germaniques tels Vaisseau Fantôme) côté wagnérien, mais aussi chez Richard Strauss avec Iokanaan (Salomé), Oreste (Elektra) et Barak (La Femme sans Ombre) ainsi qu’Alban Berg (rôle titre de Wozzeck). Il s’est également intéressé au monde de l’oratorio, avec par exemple des apparitions remarquées dans l’Elias de Mendelssohn.

Parmi ses engagements récents, notons tout particulièrement Béatrice et Bénédict de Berlioz au Théâtre des Champs-Élysées sous la direction de Sir Colin Davis, Werther de Massenet à Baden-Baden (CD Deutsche Grammophon) et à l’Opéra de Paris, Jeanne au Bûcher d’Honegger aux côtés de Fanny Ardant au Festival de Salzbourg, La Grande Duchesse de Gerolstein (Offenbach) et Le Roi Pausole (Honegger) à Lausanne, Manon (Massenet) à La Scala de Milan ainsi que les créations mondiales de Sans Famille (rôle de Vitalis) de Jean-Claude Petit à Nice, Dernier Jour d’un Condamné de David Alagna au Théâtre des Champs-Élysées auprès de Roberto Alagna, Marius et Fanny (rôle de César) de Vladimir Cosma auprès de Roberto Alagna et Angela Gheorghiu à Marseille.

Après sa participation aux Contes d’Hoffmann à l’Opéra de Paris  et au Teatro Real à Madrid, ainsi qu’à la création mondiale de Claude de Thierry Escaich à l’Opéra de Lyon (sur un livret de Robert Badinter), Jean-Philippe Lafont  s’est produit à Genève (La Grande Duchesse de Gerolstein), Bari (Dialogues des Carmélites), Hambourg (Pelléas et Mélisande), au Châtelet (La Belle Hélène), Saito Kinen (Béatrice et Bénédict), Pénélope à Strasbourg.

Sa vaste discographie inclut La Belle Hélène d’Offenbach, la Messe de sainte Cécile de Gounod, Le Postillon de Lonjumeau d’Adam, Orphée aux Enfers d’Offenbach (EMI), Les Mamelles de Tirésias de Poulenc et Falstaff de Verdi (Philips), Les Boréades de Rameau, Les Pèlerins de la Mecque ou la Rencontre Imprévue de Gluck, Samson et Dalila de Saint-Saëns (Erato) ainsi que Leonore de Beethoven MD&G Gold).

Invité en tant qu’acteur pour Lacombe Lucien de Louis Malle, Carmen de Francesco Rosi, Paroles de Flic de José Pinheiro aux côtés d’Alain Delon, Le Festin de Babette de Gabriel Axel avec Stéphane Audran (Oscar du Meilleur Film Etranger en 1988), Jean-Philippe Lafont participe pour la télévision à Une Famille Formidable, Le Procès de Nuremberg (France 3) ou encore Ceux de 14 d’après le recueil de récits de Maurice Genevoix.

Parmi ses projets, Tosca et « Trompe-La –Mort » de Luca Francesconi à l’Opéra de Paris, La Vie Parisienne, Lohengrin à Saint-Etienne…